agrandir le texte retrecir le texte 

Saint-Pierre en bref... in a few words

Saint-Pierre est le principal pôle administratif et commercial du nord caraïbe de la Martinique, troisième sous-préfecture de la Martinique et Chef-lieu de l’Arrondissement de Saint-Pierre.
Saint-Pierre is the main administrative and commercial pole on the nord caribbean coast of Martinique.

JPEG - 20.2 ko
La baie de Saint-Pierre est un mouillage d’atterrissage très apprécié des plaisanciers

Saint-Pierre doit son nom à l’apôtre éponyme, saint patron de son fondateur, Pierre Belain d’Esnambuc. C’est la plus ancienne localité de la Martinique. Ses habitants sont appelés les Pierrotains (aussi écrit Pierrotins) et les Pierrotines.

La ville de Saint-Pierre est située sur le côte nord-ouest de l’île de la Martinique à 31 km au nord de Fort-de-France, sur la côte caraïbe au sud-ouest de la Montagne Pelée qui culmine à 1.397 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le climat y est de type tropical.

La ville de Saint-Pierre est bâtie au bord de la mer des Caraïbes, le long d’une plage de sable, et s’élève en amphithéâtre sur un terrain dont les pentes sont généralement peu rapides. La rade de Saint-Pierre est profonde et n’a à craindre que les vents de l’ouest. Elle constitue un excellent lieu de mouillage. Elle est traversée par une rivière, la Roxelane, qui la divise en deux parties formant, l’une, le quartier du Fort, en souvenir du fortin qu’y éleva d’Esnambuc à son arrivée, et l’autre, le quartier du Mouillage.

En plus de la sous-préfecture, on trouve également à Saint-Pierre, un hôpital, un lycée professionnel, un centre des Impôts, une agence de la Caisse générale de sécurité sociale, de la Caisse d’allocations familiales, une antenne de la Collectivité Territoriale de Martinique, une agence du Pôle emploi, mais aussi une antenne de la chambre de commerce et d’industrie de la Martinique.

L’industrie extractive est fortement implantée à Saint-Pierre, avec des gisements de pouzzolane.

Evolution de la population de Saint-Pierre
1765 1835 1902 1923 1961 1982 1999 2006 2012
15 000 23 000 26 011 3 000 6 347 5 438 4 453 4 581 4 341

Saint-Pierre owes its name to the eponymous apostle, patron saint of its founder, Pierre Belain d’Esnambuc. It is the oldest locality in Martinique. Its inhabitants are called the Pierrotains (also written Pierrotins) and the Pierrotines.

The town of Saint-Pierre is located on the north-west coast of the island of Martinique, 31 km north of Fort-de-France, on the Caribbean coast south-west of the Montagne Pelée which rises to 1,397 meters above sea level. The climate is tropical.

The city of Saint-Pierre is built on the edge of the Caribbean Sea, along a sandy beach, and rises amphitheatrically on land whose slopes are generally not very rapid. The harbor of Saint-Pierre is deep and only has to fear the westerly winds.
It constitutes an excellent place of anchorage. It is crossed by a river, the Roxelane, which divides it into two parts forming, one, the district of the Fort, in memory of the fort that Esnambuc built there on his arrival, and the other, the district of Anchorage.

In addition to the sub-prefecture, there is also in Saint-Pierre, a hospital, a vocational school, a tax center, an agency of the General Social Security Fund, the Family Allowance Fund, a branch of the Territorial Collectivity of Martinique, an agency of the Pôle Emploi, but also a branch of the Martinique Chamber of Commerce and Industry.
The extractive industry is strongly established in Saint-Pierre, with pozzolana deposits.